Sortez votre plus belle paranoïa, voici l'instant "prenons conscience que nos données personnelles ne sont pas limitées à nos kikoololeries sur Facebook".

Je me faisais la réflexion ya peu quand Korben parlait d'eCall et Laurent Chemla le souligne dans un tweet récent mais je suis persuadé qu'une des prochaines étapes de la sécurité routière, ce sera le signalement aux autorités, en temps réel, de nos excès de vitesse. Imaginez, le gouvernement n'aurait plus besoin de mettre en place et d'entretenir de coûteux radars sur le bord des routes. Votre conduite serait surveillée en permanence et au moindre écart de votre part, même minime, votre smartphone enverrait, dans l'instant, l'heure, la vitesse, le lieux de l'effraction à un centre de donnée national qui redirigerait vers votre préfecture qui vous ferait suivre un joli recommandé à votre domicile.

De la science-fiction ? Non. Techniquement, il n'y a rien d'extraordinaire, votre smartphone est équipé d'un GPS et il est constamment connecté au réseau. En voyant des trucs comme "Pay as you drive" ou eCall, je suis persuadé que certain y pense déjà.

Alors, vous allez peut-être me répondre que "trop gros, trop intrusif, passera pas", qu'il y aura des gens pour lever les boucliers à votre place et que vous n'aurez du coup pas à vous soucier de ça. Oui, assurément il y en aura des levés de boucliers. Mais quand on pense que ça fait 20 ans qu'un mec comme Richard Stallman se fait traiter de parano en alertant sur les problèmes de vie privée et de surveillance, et quand on voit où on en est à l'heure actuelle avec la NSA, quand on voit la manière dont on laisse Google s'introduire dans nos vies privées. Le "ça se passera jamais" hein. Pis bon, c'est pas comme si TomTom n'avait pas déjà vendu des données de ses GPS au gouvernement néerlandais. Le tout, pour nos gouvernement, c'est d'amener ça avec parcimonie, sur la durée. Vous connaissez l'allégorie de la grenouille ?

En fait, nan, ce ne sera peut-être pas votre smartphone qui le fera, mais sûrement votre future voiture connectée bardée de capteur. Vos smartphones et vos GPS, c'est pas drôle vous pouvez les éteindre (même si un smartphone n'est jamais complètement éteint sans enlever la batterie). Pis eCall pourrait être un excellent cheval de Troie pour amener ce genre de feature dans nos voitures. Ce serait du même acabit que la surveillance généralisée sous couvert d'une éternelle chasse aux pédo-nazis terroristes. Vous savez le traditionnel "c'est pour votre bien".

Ça va être fun le vroom vroom 2.0.